Velaines


- Code Postal : 55500
- Code Insee : 55543
- Habitants : Velainois, Velainoises
- A1titudes : 213 à 364 m
- Superficie : 1071 hectares
- Lien :
Communauté d'agglomération de Bar-le-Duc - Sud Meuse
- Population :


Période dépouillée :

1639-1902

- AD et TD = Archives Départementales (pour les photos des actes, voir le site des Archives).

Précisions sur les registres :

- Pour Velaines, paroisse Saint-Remy :
- Les baptêmes portent sur 1639-1701.
- Pour Velaines, paroisse Saint-Martin :
- Les baptêmes portent sur 1664-1704, les mariages sur 1680-1688, et les sépultures sur 1691-1704.
- Lacunes B 1688-1690.
- Pour Velaines :
- Les baptêmes commencent en 1586, les mariages en 1689, et les sépultures en 1792 avec des TD 1792-1902.
- Lacunes B 1631-1700.

Histoire et patrimoine :

- Première mention connue "Villenae" en 948.
- Affranchi par Valéran I de Luxembourg en 1726.
- Formé initialement de deux villages distincts : Velaines-la-Grande avec église Saint-Remi ; Velaines-la-Petite avec église Saint-Martin (disparue en 1742) et château fort (disparu) qui dépendait des seigneurs de Ligny.
- Les deux paroisses étaient jadis du Barrois, du comté et de la prévôté de Ligny, bailliage de Bar, diocèse de Toul.
- En 1793, le village se nommait Velaine-en-Barrois.
- En 1937, fut inaugurée en grande pompe une statue de Perrin-Lamothe, personnage imaginaire à qui était attribuée la recette de la confiture de groseilles de Bar-le-Duc.
- Situé sur le passage de la voie romaine de Reims à Toul, par Naix.
- Substructions et monnaies gallo-romaines.
- Pont XIXe à 3 arches sur l'Ornain.
- Maisons XVIIe au XIXe (datées). Presbytère 1825.
- Écarts : Route de Ligny et chemin Vauduval.
- Église Saint-Remi 1743/45, clocher 1787, restauration 1840.
- 3 calvaires XVIIIe et XIXe.
- Il aurait existé un couvent de templiers.

Activités anciennes :

- Fabrique de chaises, moulin, huilerie.

Accès Réservé Cantonnier Copyright 2007 - Nb total de visiteurs: 729604
Nb de visiteurs aujourdhui: 431
Nb visiteurs connectés: 71