Sampigny


- Code Postal : 55300
- Code Insee : 55467
- Habitants : Sampignolais, Sampignolaises
- A1titudes : 221 à 350 m
- Superficie : 2053 hectares
- Lien :
Communauté de communes du Sammiellois
- Population :


Période dépouillée :

1658-1902 terminé

- AD et TD = Archives Départementales (pour les photos des actes, voir le site des Archives).

Précisions sur les registres :

- Les archives commencent en 1658 avec des TD 1793-1902.

Histoire et patrimoine :

- "Sampiniacum" au IXe, d'un nom d'homme latin.
- Ce gros bourg comprenait quatre parties au XVIe : la ville avec église paroissiale ; le bour fortifié ; le château ; le fief de Sompheu, faubourg.
- Rival de Commercy et de Saint-Mihiel, il soutint plusieurs sièges.
- Jadis localité importante du Barrois, principauté de Commercy, chef-lieu de comté et de prévôté.
- Affranchi en 1320, avec les écarts de Sainte-Lucie et de Sompheu.
- Ancienne place forte de forme quadrangulaire avec donjon.
- Childéric, roi d'Austrasie, donna à l'évêque de Verdun ce bourg (atelier monétaire), qui échut aux comtes de Bar, puis aux ducs de Lorraine. Un de ces derniers, Léopold, érigea la seigneurie en comté en 1712, en faveur du comte d'Issoncourt.
- Chef-lieu de canton de 1790 à 1800.
- Fort endommagé en 1914/18 et restauré.
- Ancien couvent des minimes à Sainte-Lucie (1625 à 1792).
- Vestiges de l'ancien château seigneurial, XVIIe. Classé MH (1989) dit château d'Henriette de Lorraine, construit vers 1630 pour le prince de Phalsbourg.
- Petit château du Clos, en haut du village, fut construit pour le président Raymond Poincaré, dans le village de sa mère qui y possédait une maison.
- Monument de Raymond Poincaré, par Denis Puech.
- Maisons XVIe au XIXe.
- Église Sainte-Lucie XIIIe siècle, agrandie dans un style gothique au (XVe siècle), cette église est à nouveau modifiée au (XVIIIe siècle), restaurée après 1914/18.
- Chapelle Saint-Pierre-et-Sainte-Lucie au bois Sainte-Lucie.
- Chapelle et grotte de Sainte-Lucie, lieu de pélérinage, au cimetière XIXe siècle.

Activités anciennes :

- Broderie, moulin puis brosserie, brasseries : anciennes casernes et magasin à fourrage (628 militaires en 1900).

Personnage :

Pierre Jacquinot, né à Frouard (Meurthe-et-Moselle) le 18 janvier 1910 et mort à Paris le 22 septembre 2002 (à 92 ans), est un physicien français. Il a passé toute son enfance à Sampigny. Il repose maintenant dans le cimetière du village.

Accès Réservé Cantonnier Copyright 2007 - Nb total de visiteurs: 729595
Nb de visiteurs aujourdhui: 422
Nb visiteurs connectés: 68