Marchéville-en-Woëvre


- Code Postal : 55160
- Code Insee : 55320
- Habitants : Marchévillois, Marchévilloise
- A1titudes : 207 à 225 m
- Superficie : 563 hectares
- Lien :
Communauté de communes du Territoire de Fresnes en Woëvre
- Population :


Période dépouillée :

1608-1902 terminé

- AD et TD = Archives Départementales (pour les photos des actes, voir le site des Archives).

Précisions sur les registres :

- Les archives commencent en 1608 avec des TD 1803-1902.

Histoire et patrimoine :

- Toponymie : sans doute de l'ancien français "marchais", marais. Une famille noble de ce nom est connue depuis le XIIIe.
- Érigé en comté par Henri II, comte de Bar en 1622 ; chef-lieu de prévôté.
- A souffert, en 1649, du passage des Suédois.
- Totalement détruit en 1914/18 et reconstruit.
- Monnaies gauloises et gallo-romaines au lieu-dit Champ du trésor.
- Anciennement maison forte dépendant des seigneurs d'Apremont.
- Ancien couvent de minimes 1614/1790.
- Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul ; la 1ère église XIIe fut incendiée en 1591 par les huguenots et reconstruite ; le 2ème église fin XVIe fut incendiée en 1639 par les Suédois et restaurée ; la 3ème église actuelle 1926, remplace la 2ème, détruite en 1914/18.

Activités anciennes :

- Ancien moulin, puis scierie.

Personnage :

Louis Pergaud est instituteur et romancier à Marchéville, né le 22 janvier 1882 à Belmont (Doubs) et mort pour la France le 8 avril 1915 à Fresnes-en-Woëvre (Meuse). Il est notamment l'auteur de De Goupil à Margot, prix Goncourt 1910, et de La Guerre des boutons, paru en 1912.

Accès Réservé Cantonnier Copyright 2007 - Nb total de visiteurs: 729595
Nb de visiteurs aujourdhui: 422
Nb visiteurs connectés: 65